Permis Scooter

Toutes les infos sur la conduite des scooters

Quelles obligations pour conduire un scooter >50 cc

Pour ne pas se retrouver en infraction vis-à-vis de la loi mais également pour notre propre sécurité, il faut connaître les règles régissant la conduite de cet engin. D’ailleurs, une règlementation a été établie en 2011 pour les scooters ayant un cylindre supérieur à 50 cc. Toutefois, elle doit être revue selon le pays où chacun se trouve.

Les règles qui régissent la conduite d’un scooter >50 cc

Auparavant, seuls les conducteurs titulaires d’un permis B depuis deux ans et obtenu après le début de l’année 2007 pouvaient suivre une formation de trois heures. C’était la condition requise pour pouvoir conduire un scooter de 50cm3 à 125cm3.

Au commencement de l’année 2011, cette règlementation a été modifiée si bien que tous les titulaires d’un permis de voiture voulant conduire un scooter doivent suivre une formation. Elle est faite indépendamment de la date d’obtention du permis et s’étale sur sept heures. La durée de trois heures a été considérée comme insuffisante.

Les points à connaître avant de conduire un scooter >50 cc

Pour conduire un scooter de plus de 50 cm3, il faut avoir en sa possession l’un des permis suivant : A, A1 ou le permis B. A partir de deux ans d’obtention, tout possesseur du permis B et ayant suivi une formation de sept heures peut conduire une moto dont la cylindrée est comprise entre 50cm3 et 125 cm3. Dans le cas contraire, on ne peut conduire qu’une deux roues n’excédant pas les 50 cm3.

La formation de 7 heures est effectuée afin d’acquérir de manière plus satisfaisante les compétences indispensables à la conduite d'une moto. L’enseignement privilégie les notions telles qu'une meilleure attention visuelle, un contrôle de l'équilibre, les techniques d'inclinaison du véhicule, le contrôle des trajectoires notamment en virage, la maîtrise du freinage en particulier en situation d'urgence ainsi que la compréhension des risques spécifiques.